Pellets de qualité, comment les trouver ?

L’hiver arrive à grands pas et vous êtes sûrement sur le point de préparer votre stock de pellets. Peut-être avez-vous déjà programmé la livraison de votre palette de pellets mais avez-vous pensé à la qualité de ceux-ci ?

Dans cet article, nous allons voir ce qui caractérise des pellets de haute qualité et comment les repérer.

Qu’est-ce qui caractérise les pellets de haute qualité ?

Entre les normes et les certifications, il peut être difficile de s’y retrouver quand à la qualité des pellets.

Alors, comment décidez-vous si vous avez acheté ou non des granulés de bois de bonne qualité ?

N’importe qui peut prétendre vendre des granulés de bois de première qualité. Et cela conduit à une situation difficile car vous n’êtes pas en mesure de déterminer immédiatement si l’affirmation est vraie ou non.

Par conséquent, il peut être tentant d’acheter des granulés de bois à un prix moins cher afin d’économiser de l’argent.

C’est problématique, car les granulés de bois bon marché sont souvent de qualité inférieure, vous devrez donc en acheter d’avantage, car leur combustion réduit l’efficacité de votre chaudière à pellet.

Cependant, il existe quelques conseils que vous pouvez suivre pour minimiser le risque d’acheter des granulés de bois de mauvaise qualité.

Ce qu’il faut rechercher lors de l’achat de granulés de bois

Il y a quatre paramètres à garder à l’esprit pour déterminer la qualité des granulés de bois avant de les acheter :
● L’origine des arbres dont ils sont issus.
● La taille des granulés de bois.
● La teneur en eau des granulés de bois.
● La quantité de cendre que les granulés de bois produisent lorsqu’ils brûlent.

Le bois n’est pas que du bois. Il vaut la peine de rechercher l’origine des arbres dont ils sont issus, par exemple à partir de forêts certifiées FSC.

Avec les granulés de bois produits de cette manière, vous pouvez être sûr que le tronc contient une forte teneur en bois.

Vous éviterez également d’acheter un granulé de bois avec une teneur élevée en branches, en écorce et en feuilles – ces granulés de bois produisent une quantité beaucoup plus grande de cendres, ce qui n’est pas souhaitable.

Puisque nous avons affaire à du bois, autrefois vivant, nous ne pouvons pas éviter un certain niveau d’eau. Le bois absorbe et utilise l’eau tout au long de sa vie.

Même si l’arbre abattu passe ensuite par un processus de production de granulés de bois, il y aura toujours une teneur en eau résiduelle. Lorsque vous les achetez, vérifiez que la teneur en eau ne dépasse pas 10%.

Enfin, n’oubliez pas d’utiliser la bonne taille de granulé. Le fournisseur ou l’installateur de votre chaudière à pellets vous indiquera quelle est la meilleure taille de pellets car cela peut varier d’une chaudière à l’autre – et dépend en fin de compte de la taille et de la robustesse de votre chaudière.

Les qualités, normes et certifications

En ce qui concerne les pellets, ils doivent répondre à une norme précise : EN 14961-2. Pour prétendre à cette norme, les pellets doivent posséder certaines caractéristiques (diamètre, longueur, humidité, cendres, additifs, pouvoir calorifique,…).

Il existe également 3 catégories de pellets :

  • qualité premium (A1)
  • qualité normale (A2)
  • qualité industrielle (B)

Des labels viennent catégoriser certains pellets comme “premium” :
– Din+ (allemande),
– En+ (européenne),
– NF Biocombustibles haute qualité.

Il est difficile de recommander un label plutôt qu’un autre. Etant donné que les pellets labellisés doivent répondre à des critères très strictes, ils sont tous de qualité premium.